Vingt fois sur le métier remettez votre ouvrage

Je n’allais pas me laisser impressionner par deux rangs de smocks pas top …

Avec l’aide précieuse de Chantal de l’Art et la Tanière , j’ai repris le chemin du fronçage et du coton à broder.  Bien sûr c’est perfectible (heureusement pour un deuxième essai!) mais je sens que je suis maintenant sur la bonne voie. Un tissu plus fin, moins de métrage dès le début, un tombé beaucoup moins ample – juste ce qu’il faut pour un modèle Citronille.

Image

Tunique adoptée, elle roule bien dans l’herbe !

ImageImage

On attendra de vraies températures décentes et pas seulement un rayon de soleil pour la porter …

Image

Image

Chaussettes rayées fluos : toujours le détail choc pour assortir ses tenues !

Petit détail sur les smocks, j’ai gagné en régularité, faut que je me mette à d’autres points maintenant.

Image

Blouse « Apolline » de Citronille

Bloomer à poches bouffantes du livre 279 chez les JCA

Advertisements

3 thoughts on “Vingt fois sur le métier remettez votre ouvrage

  1. Bravo!
    Apolline étant déjà prévue pour être froncée pourriez-vous me dire svp de combien de fois vous avez augmenté la largeur du tissu pour faire les smocks (sachant que pour un patron non froncé, on compte 3fois)?
    Merci d’avance pour votre réponse.

  2. You share interesting things here. I think that your blog can go
    viral easily, but you must give it initial boost and i know
    how to do it, just search in google for – mundillo traffic increase go viral

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

You are commenting using your WordPress.com account. Déconnexion / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

You are commenting using your Facebook account. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

You are commenting using your Google+ account. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s